Pour les gens qui croient que la zoothérapie n’est pas éthique et qu’il pense que l’on exploite l’animal et bien, détrompez-vous ! Premièrement les gens qui travaillent en zoothérapie ont à cœur le bien-être des animaux. Certes, tous les animaux ne peuvent pas forcément être des partenaires en zoothérapie car cela demande une sélection rigoureuse sur le plan physique et comportemental, cependant la majorité en tireront beaucoup de bien-être et collaboreront pendant de longues années. En effet, chaque animal a besoin de dépenser de l’énergie chaque jour afin d’être heureux et en santé. Selon le docteur Joël Dehasse, vétérinaire comportementaliste, la majorité des chiens n’ont pas assez d’activité et que ce manque d’activité est à l’origine de nombreux problèmes de comportement.
 Cette dépense d’énergie journalière est variable en fonction de chaque individu, la race, l’âge, etc. Voici quelques exemples d’activité journalière qui font partie des besoins du chien :

  • Activité vocale : aboiements, gémissements…
  • Activité masticatoire : ingestion du repas, mâcher des os, des jouets Kong…
  • Activité intellectuelle : jeux nécessitant la discrimination ou la recherche d’objets ou de nourriture…
  • Activité physique : marcher, courir, etc.

Dans cette formule d’activité du Dr Dehasse, si on veut diminuer une sorte d’activité, il faut augmenter une autre forme pour garder l’équilibre. 
Si le chien manque d’activité, il va inventer lui-même les activités nécessaires au maintien de son équilibre. Le chien est un animal de groupe, il aime faire des choses ensemble, avec d’autres chiens ou humains. En lui offrant diverses activités structurées cela contribue à son bien-être ainsi qu’au maintien d’une bonne santé physique et psychologique. La zoothérapie est idéale pour la plupart de nos compagnons, car elle offre à l’animal une activité à la fois physique et intellectuelle ce qui contribue à son bonheur et son équilibre. L’intervenant est formé à évaluer le niveau de stress de son partenaire animalier afin de structurer ses activités en conséquence . Toutes les interventions sont faites de manière positive dans le respect des besoins de l’animal.

Puppy jumping on the beach
les-lapins-pleurent-devant-canal
520510
herisson
fpzbgffq
iStock_000004761544Large
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
0