iStock_000015645044XSmall

Les interrogations sur le fait qu’un animal risque de blesser ou de transmettre des maladies à un client sont légitimes. C’est pourquoi, nous vous référons des intervenants qui sont membres de la Corporation des Zoothérapeutes du Québec et qui ont suivi une formation complète en zoothérapie. Cette formation leur permet d’envisager  les différents types de risques, tant pour le client que pour l’animal et de savoir comment les gérer.

  • Tout au long de leur formation, les intervenants apprendront à se connaître et à travailler sur leurs forces, faiblesses et limites afin d’être toujours présents et disponibles lors des interventions.
  • Ils suivront également des formations sur le comportement et l’éducation des animaux et principalement du chien ce qui leur permet d’apprendre leur langage et d’être en mesure de lire les éventuels signes de stress qui leurs révèlent plusieurs indices sur l’état émotionnel de leur compagnon. (Référence: <<Les signaux d’apaisement de Turid Rugass>>). Chaque animal est sélectionné selon des critères bien particuliers et est entrainé en conséquence. La socialisation de l’animal au plus grand nombre de contextes et de personnes est de mise afin de permettre à celui-ci de s’adapter à plusieurs situations et d’être confortable  à tous les niveaux dans sa fonction d’animal-partenaire en zoothérapie.
  • En dernier lieu ils apprendront les différentes problématiques qui peuvent affecter leurs patients, ainsi que la psychologie humaine, pour être toujours plus en mesure de leur venir en aide adéquatement et de savoir comment bien communiquer afin de mieux se comprendre.

De plus, selon le code de déontologie de la Corporation des Zoothérapeutes du Québec, chaque intervenant se doit dans l’exercice de sa profession, de protéger la santé et le bien-être des clients qui le consultent, tant sur le plan individuel que collectif. L’intervenant doit s’assurer que l’animal-partenaire d’intervention en zoothérapie (APIZ) a reçu tous les traitements et vaccins appropriés à la clientèle desservie et que les mesures d’hygiène appropriées sont appliquées à l’animal-partenaire. Chaque animal-partenaire doit être évalué afin de déterminer ses capacités et limites. Aucun animal montrant des signes d’agressivité ne peut être utilisé comme partenaire.

Outre leur formation et le cadre de pratique déontologique, chaque intervenant se doit de posséder des assurances responsabilités adéquates. Des contrats de service sont fournis lors de chaque intervention auprès de leurs clients et la confidentialité des patients et de leurs dossiers est assurée.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
0